Tests salivaires dans les écoles: Castex fixe un objectif de 200.000 par semaine après les vacances

0
705

Après le feu vert de la Haute autorité de Santé (HAS), Jean Castex a fixé un objectif de 200.000 tests de dépistage salivaires du Covid-19 par semaine dans les établissements scolaires, a-t-il déclaré ce jeudi.

« Quatre expérimentations ont été engagées dès que l’autorisation de la Haute autorité de santé a été donnée, c’est-à-dire hier soir », a indiqué le Premier ministre, en déplacement à l’école Louise-Bourgeois, dans le XIIIe arrondissement de Paris.

« Nous avons vu les enfants recourir à cette technique qui est beaucoup moins désagréable et qui est de ce point de vue-là extrêmement prometteuse », a ajouté le chef du gouvernement. « Notre objectif au retour des vacances scolaires et dès que nous aurons tiré tous les enseignements de cette expérimentation, c’est de pouvoir réaliser de l’ordre de 200.000, sans doute davantage, tests par semaine », a-t-il poursuivi.

Pas de résultats en 40 minutes
Jean Castex a également défendu l’action du gouvernement en matière de lutte contre le coronavirus au sein des établissements scolaires: « Nous avons déjà renforcé le protocole sanitaire depuis quelques semaines en décidant par exemple de fermer une classe ou une école dès lors que nous avions des cas de variants constatés, donc avec cette technique on va encore pouvoir améliorer la surveillance épidémiologique de nos établissements scolaires. »

Ces tests seront réalisés grâce à des prélèvements de salive, et non plus naso-pharyngés. Ce ne seront en revanche pas des tests rapides avec résultats en 40 minutes, à l’instar des tests antigéniques.

Les analyses seront effectuées « en laboratoire ou dans le cadre des plateformes de dépistage organisé », a précisé la Pr Dominique Le Guludec, présidente du Collège de la HAS, citée par l’Agence France-Presse (AFP).

Article original publié sur BFMTV.com

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici