Quand Brigitte Macron teste la popularité du gouvernement dans un EHPAD

0
711

Un peu esseulée dans un Elysée vidé de son personnel en raison de la crise sanitaire, Brigitte Macron n’en garde pas moins contact avec les Français et plus particulièrement avec les personnels soignants. Comme Kate Middleton et le prince William, qui multiplient les visioconférences pour remonter le moral des troupes depuis le début de l’épidémie, la première dame prend régulièrement le pouls via des appels vidéo de ceux qui sont en première ligne pour lutter contre le coronavirus et sont souvent à bout de force.

Dans la soirée du jeudi 14 mai, comme le rapporte le journal Le Berry Républicain, Brigitte Macron s’est entretenue par visioconférence avec le directeur et quatre membre de l’équipe soignante de l’EHPAD de Chezal-Benoît, qui dépend du centre hospitalier George-Sand à Bourges. Durant cette discussion qui a duré 45 minutes, la première dame a pris des nouvelles du personnel de l’établissement, demandé comment ils avaient géré la crise et comment chacun réussissait à concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Un test de popularité

L’épouse d’Emmanuel Macron a également profité de cet appel vidéo pour obtenir l’avis de ses interlocuteurs sur l’action du gouvernement. « Les équipes étaient sans doute impressionnées au départ, mais ravies d’avoir pu raconter comment elles avaient travaillé. Elle les a interrogées sur ce qu’elles pensaient au sujet des primes ou sur la proposition de médaille aux soignants, par exemple. Les équipes ont été valorisées » détaille ainsi le

Retrouvez cet article sur GALA

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici