La retraite à 64 ans est une « urgence », selon Alain Minc

0
368

« La question n’est pas de savoir si la loi sera votée en novembre 2021, mais de savoir ce que le candidat Macron assume en terme de réforme des retraites », affirme Alain Minc, économiste et essayiste invité d’Europe 1, mardi.

Mise de côté durant la crise sanitaire, la réforme des retraites pourrait être le dernier grand chantier du quinquennat d’Emmanuel Macron. Cependant, la refonte systémique présentée avant la pandémie n’est plus d’actualité, remplacée par le projet d’un simple relèvement de l’âge de départ.

« Je suis convaincu que nous sommes dans l’urgence d’envoyer le signe du passage à 64 ans », insiste l’économiste, y voyant là le « seul signe de sérieux » que la France puisse envoyer au monde.

Lire la suite sur Europe1

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici