Face à l’hypothèse d’un 3e confinement, la cacophonie fait son retour au gouvernement

0
669

Tout est sur la table mais rien n’est encore sûr. C’est essentiellement ce qu’il ressort des différentes prises de parole, officielles ou officieuses, émanant de l’exécutif ces derniers jours au sujet du reconfinement. Après les fuites recueillies ce week-end par Le Journal du Dimanche, d’après lesquelles Emmanuel Macron annoncerait cette semaine la douloureuse mesure, l’exécutif a essayé de temporiser.

Le même jour, dimanche, Gabriel Attal a assuré le soir sur France 3 qu’aucune décision n’avait été prise. « Par principe, tous les scenarii sont sur la table », a déclaré le porte-parole du gouvernement.

« Dans la semaine nous pourrons nous faire une opinion sur cette question du couvre-feu à 18 heures, et son impact suffisant ou non sur la circulation du virus », a-t-il ajouté, essayant d’enjamber l’épineuse question du confinement.

Reprise d’épidémie?

Dans ce contexte d’incertitude, d’autres ministres défendent leur boutique. Jean-Michel Blanquer par exemple, également dans le JDD, a expliqué que si confinement il devait y avoir, les écoles devraient rester ouvertes. Côté tourisme, le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne s’est montré moins affirmatif dans les colonnes du Figaro vendredi, appelant les Français « à la prudence » quant à leurs réservations de vacances.

Autre dissonnance publique dimanche, celle entre Olivier Véran et Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique du gouvernement. Interrogé par un lecteur du Parisien sur l’éventualité d’un rebond de l’épidémie, le ministre des Solidarités et de la Santé a répondu du tac au tac: « Je ne sais pas qui vous annonce une grande épidémie en mars! »

« Aujourd’hui, notre pays connaît une forte tension épidémique avec plus d’admissions à l’hôpital que de sorties. Ça a malheureusement un air de déjà-vu. Il faut que le couvre-feu fonctionne, qu’on parvienne à tenir bon face au variant et à gagner du temps », a-t-il développé.

Lire la suite

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici