Coronavirus. Val-d’Oise : après la mort de son père, il refuse de payer la lourde facture de l’hôpital et accuse l’État.

0
433

L’hôpital Saint-Louis à Paris demande à un homme de régler les frais d’hospitalisation de son père, décédé fin avril des suites du Covid-19. Celui-ci ne disposait pas de mutuelle. Mais son fils, habitant dans le Val-d’Oise, refuse de payer les 7 000 € réclamés. Dans les colonnes du Parisien, il accuse l’État d’être responsable de la contamination de son père.

Dans les colonnes du journal francilien, le fils du défunt indique qu’il vit avec 1 800 € par mois. Sa mère, âgée de 70 ans, percevrait une pension de retraite de 560 € mensuels : « Je n’ai évidemment rien payé, et je ne paierai rien, assure le fils endeuillé au Parisien. Cela reviendrait à liquider toutes les économies de ma mère, celles de ma sœur, et les miennes. » Il attend également une autre facture de la clinique Claude-Bernard d’Ermont (Val-d’Oise), où son père était hospitalisé du 29 mars au 17 avril.

Retrouvez cet article sur Ouest-france.fr

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici