Camélia Jordana affirme «ne pas se sentir en sécurité face à un flic», Castaner réagit [VIDEO]

0
638

La chanteuse Camélia Jordana a créé la polémique dans l’émission «On n’est pas couché» lorsqu’elle a évoqué les violences policières à l’égard des personnes de couleur dans les banlieues, affirmant «ne pas se sentir en sécurité». Des propos qui ont fait réagir le ministre de l’Intérieur.

Invitée samedi 23 mai dans l’émission «On n’est pas couché» sur France 2, Camélia Jordana s’est exprimée sur les violences policières, particulièrement à l’égard des communautés noire et arabe en France. Ses propos ont engendré de nombreuses réactions sur Twitter, au point que le nom de la chanteuse est l’un des hashtags les plus populaires en France ce dimanche 24 mai, cité 2.000 fois.

Face à l’écrivain Philippe Besson pour qui les forces de l’ordre «sont là fondamentalement pour nous protéger», Camélia Jordana a affirmé qu’«il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité, et j’en fais partie».

«Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau», précise-t-elle.

«Aujourd’hui, j’ai les cheveux défrisés. Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France», insiste-t-elle. M.Besson, soutien d’Emmanuel Macron, rappelle alors que des policiers sont agressés lors de leurs interventions, certains d’entre eux étant poussés au suicide.

Mais l’actrice de Le Brio estime que ces faits ne suffisent pas pour éclipser le racisme dans la police et invite à ne pas «voir l’arbre qui cache la forêt et qui permettrait de minimiser le combat dont il est question».

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici