Brigitte et Emmanuel Macron piégés en plein coeur de l’Elysée en faisant des selfies avec un homme accusé d’antisémitisme et ancien membre de l’Action Française

0
3080

« Comment est-ce possible qu’Elie Hatem, ancien membre de l’Action Française, fervent défenseur de Charles Maurras et complotiste d’extrême droite puisse être reçu à l’Elysée avec les honneurs? », se demande sur Twitter l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui a publié ces photos. « C’est inacceptable » également pour le député Alexis Corbière qui ne digère pas de voir ces photos entre le couple Présidentiel et cet homme.

Il faut en effet savoir que Élie Hatem est un ancien membre – et dirigeant – de l’Action française. Il se revendique de Charles Maurras et de son antisémitisme d’État, pétainiste, proche de l’ultra-droite et de ses figures les plus dures, comme Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti, ainsi que le relève l’auteur Vincent Jarousseau, sur Twitter.




Ancien membre du comité directeur de l’Action française, mouvement royaliste et nationaliste, Élie Hatem faisait partie des quelque 200 personnes conviées à l’Elysée au mois de novembre, à l’occasion d’une remise de décoration collective par le chef de l’État. Aux municipales de 2014, il était tête de liste Front national dans le IVe arrondissement à Paris, puis aux législatives de 2017, il candidate dans le Var sous la bannière du mouvement catholique intégriste Civitas. Parmi les photos qu’il publie sur Facebook, nombre d’entre elles le montrent au côté de Jean-Marie Le Pen.

Selon la présidence de la République, l’homme n’a pas été « convié » à l’Élysée, mais invité par une personnalité à sa propre remise de décoration, au palais présidentiel. « Ces photos ont été prises à l’occasion d’une remise de décorations début novembre » – sans préciser de quelle personnalité il s’agissait. Concernant les selfies, l’Élysée insiste: « Il n’y a pas eu de rencontre entre M. Hatem et le Président de la République ou Madame ».

« Le président de la République prend des photos avec des millions de gens chaque année, l’usage qui a été fait de cette photo par M. Hatem n’est pas conforme à ce qui s’est passé », conclut l’Elysée – à propos de la prétendue « rencontre » avec M. Hatem.

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici