Alsace : Un maire fait rouvrir deux écoles en accusant Emmanuel Macron de « mensonge »

0
960

Le maire de Roggenhouse, dans le Haut-Rhin, a obtenu la réouverture de deux écoles après avoir accusé Emmanuel Macron d’avoir « menti »

 

C’est l’épilogue heureux d’un combat qui aura duré trois ans pour Roggenhouse, une petite commune de 469 habitants, dans le Haut-Rhin. Faute d’effectifs suffisants, l’ école maternelle avait fermé en 2017 et l’ école primaire était menacée de fermeture en 2020, comme le rappelle France Bleu Alsace.

En colère, le maire écrit à Emmanuel Macron au début du mois de mai. « Je l’ai remercié de nous avoir deux fois menti, pendant sa campagne et le 25 avril pendant sa conférence de presse », explique à 20 Minutes Henri Masson, qui a partagé son coup de gueule sur Facebook.

« On ne pouvait pas laisser mourir nos écoles »

Il faut dire que le président s’était en effet engagé à ne plus fermer d’écoles primaires durant son quinquennat. Un engagement relayé par le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, qui avait confirmé que les écoles primaires ne seraient plus fermées contre l’avis des maires.

« On ne pouvait pas laisser mourir nos écoles. D’autant qu’on nous avait fait des promesses », affirme le maire. La bonne nouvelle arrive trois semaines après son courrier sous la forme d’un courrier de l’académie de Strasbourg.

Lequel annonce que la réouverture de l’école maternelle à la rentrée et le maintient de l’école primaire, « conformément à l’engagement de M. le président de la République française », indique la missive. « C’est vraiment une bonne nouvelle », se réjouit Henri Masson, qui déplore toutefois d’avoir dû autant batailler pour « faire respecter la promesse présidentielle ».

www.20minutes.fr

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici