Affaire Alexis Kohler : quatre questions sur la note d’Emmanuel Macron défendant son bras droit

0
374

L’affaire est embarrassante. Le président de la République a été accusé, mardi 23 juin, d’attenter à la séparation des pouvoirs après la révélation par Mediapart d’une note d’Emmanuel Macron dédouanant son secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, alors qu’il était visé en 2019 par une enquête pour prise illégale d’intérêts. Franceinfo revient en quatre questions sur cette affaire.

Qu’est-ce que l’affaire Kohler ?

Initialement, ce sont les liens familiaux entre Alexis Kohler, un haut-fonctionnaire du ministère de l’Economie puis de l’Elysée, et le groupe italo-suisse MSC, l’un des plus importants armateurs de porte-conteneurs du monde, qui ont intéressé la justice. Le groupe a été fondé et est toujours dirigé par la famille Aponte, des cousins de la mère d’Alexis Kohler.

L’association Anticor reproche à Alexis Kohler d’avoir caché ces liens avec le groupe et d’avoir siégé au sein des conseils d’administration des Chantiers de l’Atlantique et du Grand port maritime du Havre alors qu’il « ne pouvait ignorer qu’il existait un conflit d’intérêts ». MSC est en effet le premier pourvoyeur de commandes des chantiers de Saint-Nazaire et a participé à l’extension du port du Havre. Des procès verbaux attestent qu’Alexis Kohler a voté en faveur d’une filiale de MSC dans ce dernier dossier.

Lire la suite sur Franceinfo

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici